Histoire inspirante de WaterShed Monitoring

WaterShed Monitoring

Sonja Behmel

S’inspirer du voyage

Lorsque j’étais jeune, mes parents travaillaient en développement international. J’ai donc grandi au Rwanda, au Kenya et à Haïti. Quand je suis arrivée au Québec, j’avais déjà la piqure du voyage. Je me suis inscrite à un DEP en commercialisation de voyage et quelques années plus tard, j’ai acheté l’agence dans laquelle je travaillais.

Au début des années 2000, j’ai décidé de retourner aux études. C’est pendant ma maitrise en géographie que j’ai eu l’idée de fonder Watershed Monitoring. Je m’étais rendu compte qu’il n’existait pas d’outil de mise en commun pour regrouper les données sur la qualité de l’eau, alors j’ai décidé de le créer. La fondation de cette entreprise n’aurait pas été possible sans l’inspiration, la contribution et l’expertise de plusieurs personnes.

Investir dans le démarchage

Rapidement, j’ai engagé quelqu’un au développement des affaires. Il nous a aidés à trouver des sources de financement et des gens à qui présenter notre logiciel. C’est à ce moment que j’ai découvert les services d’Entrepreneuriat Laval. L’équipe nous a permis de réaliser un bon plan d’affaires et des projections crédibles qu’on pouvait défendre devant des clients potentiels.

D’ailleurs, ça nous a probablement aidés à gagner plusieurs prix, dont le Concours entrepreneur émergent C2 et le coup de cœur du jury à la finale régionale du Concours québécois en entrepreneuriat.


« Pour réussir, il faut s’entourer de plusieurs types de personnalités, travailler en équipe et savoir se retourner sur un dix cents. »

L’équipe de Watershed Monitoring compte maintenant 6 personnes. Notre objectif est de conquérir le marché européen et international en améliorant constamment notre logiciel. D’ailleurs, si j’avais un conseil à vous donner, ce serait de trouver des appuis et de la reconnaissance dès le démarrage. Et de participer à des concours, car ça aide vraiment à donner de la crédibilité et à propulser votre entreprise… dit celle qui a été sacrée championne nationale de l’entrepreneuriat étudiant 2016 par Enactus Canada, la plus grande organisation de développement du leadership étudiant du pays.

Juillet 2016