Histoire inspirante de SciencePerfo

SciencePerfo

Simon Laurendeau

Les mathématiques au service des sportifs

J’ai toujours aimé la science et les mathématiques, mais je n’ai jamais pensé qu’un jour je mettrais ça en application en créant une entreprise.

L’idée de SciencePerfo est venue à l’Université Laval. Dans le cadre de ma maitrise en biomécanique, je devais créer des mouvements sportifs et les modéliser avec des données. En tant que joueur de hockey, je me suis rendu compte que personne ne faisait ça. La recherche en hockey n’est pas très avancée, c’est un marché à développer.

J’ai parlé de mon concept à Léandre Gagné Lemieux et à Mathieu Germain Robitaille, deux confrères de l’Université Laval, et nous avons mis nos idées en commun. Comme nous n’avions aucune expérience en affaires, nous avons rapidement approché Entrepreneuriat Laval. L’équipe nous a aidés à monter notre plan d’affaires et a vérifié nos prévisions financières. Ils nous ont donné de bons conseils qui nous ont permis de gagner le 3e prix de la Bourse Pierre-Péladeau et le 2e prix au Concours québécois en entrepreneuriat.


« EL nous a permis de monter un plan d’affaires solide, d’être bien préparés pour remporter des concours, en plus de faciliter notre recherche de financement. »

Chaque jour est une compétition

Être entrepreneur, c’est un sport à temps plein. Il faut être créatif et savoir gérer des idées et les mettre en œuvre, autant lorsque ça va bien que lorsque ça va mal. Un jour tu gagnes un prix et, le lendemain, tu dois régler un gros problème. Il y a des défis tous les jours. Pour nous, le financement n’était pas évident. Imaginez 4 gars de 25-26 ans sans expérience qui ont besoin de 100 000 $. Nous devions être convaincants. Mais le fait d’avoir un bon plan d’affaires et d’avoir gagné des concours nous a donné de la crédibilité.

Aujourd’hui, avec Maxime Provencher qui s’est joint à l’équipe, nous sommes quatre associés. Après quelques défis techniques avec nos machines, nous sommes maintenant prêts à offrir nos services aux équipes professionnelles et au sport-étude en hockey. Notre but est de guider les hockeyeurs à travers l’adolescence. Pour l’instant, nos algorithmes sont parfaits pour le hockey, mais nous pensons nous ouvrir à d’autres sports dans les prochaines années.


« Être entrepreneur, c’est un sport à temps plein. Il faut être créatif et savoir gérer des idées et les mettre en œuvre, autant lorsque ça va bien que lorsque ça va mal. »

Juillet 2016