Histoire inspirante de Centre de psychologie Québec

Centre de psychologie Québec

Louis-Alexandre Marcoux, Annie Leroux, Véronik P.Tessier, Jacinthe Lampron

Une vision commune

Louis-Alexandre Marcoux, Annie Leroux, Véronik P.Tessier et Jacinthe Lampron forment notre dynamique équipe d’associés au Centre de psychologie Québec. Au début, nous étions des collègues universitaires, puis nous sommes devenus des amis et maintenant des partenaires d’affaires.

Tout ça est arrivé assez naturellement car nous étions quatre étudiants au doctorat en psychologie qui partagions la même approche et la même vision. Nous avons décidé de lancer notre propre clinique pour créer un milieu où le travail d’équipe, la collaboration avec le système de santé publique et la recherche scientifique constitueraient les fondements des services psychologiques offerts à notre clientèle. Nous voulions offrir des services à notre façon en nous donnant la liberté de pratiquer dans un milieu à notre image.


« Un bon entrepreneur, c’est quelqu’un de créatif. Il transforme un problème en solution et il est dévoué à la réussite de son projet. »

Les défis de l’entrepreneuriat

Nous sommes d’abord et avant tout des psychologues avant d’être des entrepreneurs. Nous avons dû apprendre la finance, les aspects légaux, les RH, le financement, etc. Les formations d’Entrepreneuriat Laval ont été essentielles à notre succès. L’équipe nous a permis de créer une structure et un plan d’affaires solides. Les conseillers d’EL nous ont aussi aidés à établir une philosophie et une vision à garder pour le futur. Nous avons même remporté le Concours québécois en entrepreneuriat.

Être bien mentoré au départ, c’est essentiel. Parce que l’entrepreneuriat, c’est un projet de vie. Nous devons concilier différents rôles tout en essayant de garder l’équilibre. Ce n’est pas toujours facile, mais l’important c’est de communiquer constamment et d’utiliser sa créativité. Nous devons transformer chaque problème en solution et être déterminés.

Après seulement 4 ans d’existence, notre centre de psychologie compte maintenant une quinzaine de psychologues. D’ailleurs, parmi nos projets, nous souhaitons mettre sur pied des programmes de recherche afin de contribuer à l’avancement des connaissances sur différentes psychopathologies et l’efficacité des traitements offerts au centre. Nous lancerons aussi un service de neuropsychologie pour les enfants. Et à moyen terme, nous voulons offrir des thérapies de groupe et des formations. Tant que nous conservons notre passion et notre vision, notre bébé va continuer à grandir.

Septembre 2016